L’assurance habitation

L’assurance habitation, qu’on appelle plus communément assurance incendie, protège votre habitation de multiples risques. Découvrez lesquelles dans la suite de l’article.

L’assurance habitation couvre obligatoirement :

  • L’incendie, l’explosion et l’implosion. Par exemple si votre cuisine prend feu ou si vous avez un incendie suite à un court circuit.

Elle couvre également d’autres dommages et dégâts comme :

  • Le dommage causé par une collision avec un animal, une voiture ou un aéronef.
  • Les dégâts de la foudre.
  • Le dommage causé par des attentats et conflits du travail. Par exemple, si une manifestation dégénère et cause des dégâts matériels sur votre façade, l’assurance les couvre.
  • Les catastrophes naturelles : inondations, etc.
  • Les dommages liés à la météo (tempête, grêle, neige, glace…) .

Vous pouvez également prendre des extensions supplémentaires. Voici les plus courantes :

  • La chute d’un arbre sur votre immeuble.
  • Les dommages causés par la suie ou la fumée.
  • Les dégâts des eaux suite à une rupture de canalisation, une infiltration par le toit, des installations sanitaires défectueuses ou des appareils ménagers électriques. Vous pouvez ainsi être indemnisé si, après la rupture d’une conduite d’eau, des taches d’humidité apparaissent sur le mur. Ou si, après une panne de votre lave-vaisselle, le parquet se retrouve sous eau. Attention, l’assurance indemnise les dommages occasionnés, pas la conduite rompue ou l’appareil défectueux lui-même
  • Le dommage aux fenêtres, aux portes, etc. après une (tentative d’) effraction ou pour cause de vandalisme.
  • Le dommage causé par le mazout. Par exemple, une cuve qui fuit.
  • Les dommages causés par la suie ou la fumée.

Et du côté de l’indemnisation ?

Un propriétaire est indemnisé en valeur à neuf, de sorte que vous puissiez réparer ou reconstruire votre habitation dans son état initial.

Par contre pour les meubles , on tient compte de la vétusté. Leur valeur sera donc toujours inférieure à leur valeur initiale.

Pour plus de renseignements, nous vous conseillons de contacter directement votre assureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *