Premier achat immobilier : quelques conseils

Il n’est pas toujours simple de se lancer seul dans un achat immobilier, surtout si c’est la première fois. Connaissant la situation de nombreux d’entre vous, nous avons décidé de vous faire part de quelques conseils pour appréhender cette étape en toute sérénité.

L’aspect financier 

Dans 99% des cas, s’engager dans l’achat d’un bien immobilier implique un prêt. Cette première étape effraie, rebute et parfois décourage un potentiel acheteur.  Avant toute chose, renseignez-vous sur les différents prêts possibles et consultez plusieurs organismes susceptibles de vous aider.

Une fois que vous avez pris vos renseignements, déterminez votre apport personnel, autrement dit ce que vous pouvez mettre de votre poche. En général, il doit couvrir au minimum les frais de notaire qui représentent environ 15% du prix d’achat de la maison.

Sachez qu’il existe des pistes alternatives. Si vous n’avez pas d’apport personnel, vous pouvez passer, par exemple, par la société wallonne du crédit social ou par la «location hamster» qui, sous réserve de certaines conditions, peut vous proposer un prêt à 115%. 

Vous devez ensuite déterminer votre capacité d’emprunt. Plusieurs simulateurs en ligne sont à votre disposition pour vous aider, mais n’hésitez pas à démarcher les banques pour connaître avec plus de précision le montant qu’il vous sera possible d’emprunter le moment venu.

Faire ces démarches en amont vous permettra de cibler votre recherche, de gagner du temps et de ne pas manquer de belles opportunités.

Le type de bien

Êtes-vous plutôt appartement en centre ville ou maison de campagne ? Comptez-vous rester seulement quelques années et mettre votre bien en location par après ? N’hésitez pas à vous projeter et prendre en compte tous les éléments susceptibles de faire balancer votre choix pour le type de bien (capacité à se louer facilement, espace, proche des commodités, etc).
Une fois que vous êtes sûr de votre choix, ciblez vos recherches au maximum pour gagner du temps et de l’énergie !

Un autre critère à prendre en compte est l’état du bien. La tendance est à la rénovation depuis plusieurs années. L’option est alléchante puisqu’elle est moins chère à l’achat et que les taxes sont moins élevées que celles des biens neufs.

Par contre, entourez vous d’un corps de métier de confiance pour estimer avec le plus de précision possible le coût des travaux.

Négociez le prix

Il est évident que le prix affiché peut être revu à la baisse. En général, le vendeur veut bien le diminuer entre 10 et 15%.
Pour argumenter votre demande, n’hésitez pas à pointer du doigt les points négatifs (situation, état du bien …)

Faites-vous conseiller! 

Un premier achat est un cap stressant. Afin d’éviter l’angoisse qui l’accompagne, il est vivement recommandé de demander conseil à une agence immobilière. Elle vous protégera des arnaques et saura vous guider dans votre recherche.

Et c’est là que nous entrons en jeu ! L’équipe ADK Immo vous accompagne justement dans toutes les démarches liées à l’achat et vous déniche le bien qui vous correspond.

Contactez-nous pour nous parler de votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *